Menu

Mieux Dans Sa Tête, Meilleur Avec Les Autres.

13 février 2015 - Non classé, Perso, THS - 1er Mois

[TW descriptions des changements physiques dû au THS, organes génitaux]

Depuis une semaine, je prends note des effets de la testostérone sur mon organisme, mon état psychologique.

Et depuis une semaine également, j’essaie de reprendre contact avec des anciens ami.e.s.
Non sans difficultés.
J’en avais trois à contacter.

L’un est totalement pour qu’on se revoit (je ne sais pas s’il est au courant pour ma transition).

La seconde mélo-dramatise cette reprise de contact, et s’est montrée très transphobe dès que je lui ai expliqué ma situation.
Elle pense que je suis venu reprendre contact avec elle dans un but malsain. De la détruire.
Bref, je laisse tomber.
Finalement, après son dernier mail, je me rends compte qu’elle préfère souffrir de la solitude et de ses lamentations plutôt que de retrouver la personne qui était là pour elle.

Il ne me reste plus qu’à recontacter une personne.
Le message a été envoyé. J’espère qu’elle le lira rapidement et que ça se passera bien.

Pour ce qui est de mes études, je recommencerai mes concours IRTESS (pour être soit éducateur spécialisé, soit assistant social, soit éducateur de jeunes enfants) et les concours aide-soignant (pour être… aide soignant)

Donc à la fac, je fais uniquement acte de présence au TD, et examen, mais c’est tout. Ce n’est pas fait pour moi. C’est très intéressant, mais c’est pas ma façon de me projeter.

Ce week-end, je rentre chez mes parents. Mon père ça va, ma mère beaucoup moins, et ma grand-mère… Pas de nouvelles…
J’ai constaté que mon emplacement dans la salle de bain a été remplacé par diverses affaires, que ma chambre est vide, que mes affaires restantes sont dans la pièce « fourre-tout ».

Je n’ai plus ma place chez eux.
C’est dur.

                                                                                     * * *

Maintenant, les quelques effets constaté depuis le 5 février !

Psychologiquement, j’ai été énervé seulement le mercredi matin, soit six jours après la prise de mes hormones.
Le plus drôle, c’est que je suis aussi extrêmement fatigué, alors ce jour là, je me suis endormi assis sur la table en m’énervant contre Damia. La pauvre. Maintenant on en rit, mais la pauvre…

Physiologiquement : Je suis extrêmement fatigué. Vraiment. J’ai jamais autant lutté pour me lever le matin… Sans anxiolytiques je m’endors maintenant, hein…
J’ai de grosses fringales aussi. É-NOR-ME

Physiquement : Aucun changement visible.
Apparemment, ça pousse en bas.
Ma voix, je vais dans le grave plus facilement, mais c’est tout.

Et quand je marche ne serait-ce qu’un peu trop rapidement, j’ai les chevilles ou les mollets qui brûlent. Comme si je finissais un marathon de 10h, alors que je sors à peine de chez moi. (au point que je tombe car mes jambes n’arrivaient plus à se lever et avancer…)

Sinon, je remarque aussi (si en ce moment tu es en train de manger, pose ton repas calmement et tout se passera bien).
(C’est bon?)

Je remarque donc une odeur vaginale différente. Plus forte et plus désagréable.
J’ai des pertes lubrifiantes plus fortes qu’habituellement. (c’est l’tsunami dans mon slip)

Je n’ai pas encore eu mes règles comme c’était prévu, vu que la dernière pilule que j’ai pris était le 4 février. La testostérone fait son petit effet (mais pour combien de temps?).

Sinon, tout le reste, (odeur corporel, transpiration, prise/perte de poids, poils, etc.) rien.
Mais je suis tout jeune là aussi, faut attendre.

Voici pour ma première semaine de THS, je ferais une vidéo pour la seconde piqûre, afin que les petits nouveaux qui doivent la faire eux-même voient bien comment ça se passe.
Faudra attendre le 7 Mars pour la prochaine, vous tiendrez ?

Sinon, vous pouvez toujours allez ici c’est expliqué en images, en attendant 🙂

2 réflexions sur “ Mieux Dans Sa Tête, Meilleur Avec Les Autres. ”

Cassandra Cérès

Ce coming-out t’a permis de faire le tri entre les vrais et les faux amis. Je souhaite que tu fasses de nouvelles connaissances très bientôt. Bises 😉

Répondre
mark

Pfiou oui le gros tri… Au moins tu sais à quoi t’en tenir… Pas agréable mais bon. J’adore les parents qui virent toute la pièce comme ça aussi, mais bon ils te parlent encore, on va dire que c’est un premier pas, même si pour le coup c’est symbolique ce qu’ils ont fait.
Grand oui pour la vidéo, j’ai déjà appris des trucs en regardant la première, ça a l’air chaud de faire ça tout seul (bon, j’en suis pas là, mais quand même).

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *