Menu

Moi, c’est Roxanne, et je viens partager avec vous ma transition.

6 juillet 2020 - Témoignages

Bonjour, moi c’est Roxanne, j’ai 19 ans, je viens partager ma transition, même si celle-ci est courte au moment ou j’écris ça.


Aujourd’hui ça va faire plus ou moins 3 mois que j’ai réussi à m’accepter, je tiens à partager ça dans un premier lieu pour me permettre de mettre des mots sur ce que je peux/ai pu ressentir, en espérant que ça puisse aussi aider des personnes.


Cela va faire 4 ans déjà que je me questionne mais réussir à m’accepter a pris plus de temps, sûrement à cause de la pression sociale dans un premier lieu et de ce que j’ai pu subir dans un second. J’ai réussi à comprendre que même si je suis née « homme » que je ne l’étais pas, en me penchant sur le sujet de la transidentité, sûrement inconsciemment dans un premier lieu en accumulant des informations et mon cerveau a dû regrouper ça avec mes expériences personnelles, même si au début de mon questionnement je refoulais ça par peur.


Suite à mon questionnement sur mon identité de genre et en ayant trouvé à force de discussion, d’introspection et de déconstruction, j’ai pris mon courage à deux mains pour faire mon coming-out avec des ami.e.s proches et safes donc je n’ai pas eu de problèmes gravitant autour de ça, iels ont été très soutenant et l’ont accepté sans poser de questions. Je redoute toujours de le faire avec ma famille ne sachant pas comment ils vont réagir…


J’ai aussi tendance à remettre en question ma légitimité en tant que femme trans à cause de plusieurs biais cognitifs qui on tendance à me plomber, mais quand je prends plus de recul et que je me rends compte de l’euphorie que je peux ressentir quand on me genre correctement dans la rue par des personnes que je ne connais pas du tout ; ça m’ancre dans la réalité.


Quant à la question de la dysphorie, elle devient de plus en plus forte au fur et à mesure que je m’accepte, malgré la « chance » que je peux avoir en n’étant pas trop « masculine » d’après les standards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *