Menu

Une Semaine Pleine D’Émotion.

19 janvier 2015 - Coming-Out, Non classé, Perso, Pré-THS

Cette semaine, je l’ai vue passée à toute vitesse…

Pour commencer, mardi dernier, il y a eu ce tant attendu rendez-vous psychiatrique qui s’est terminé par une attestation en main.

Depuis, je me suis posé un peu car les examens étaient finis, alors je me suis dis qu’il serait temps de réfléchir à une façon d’annoncer tout cela à mes parents et à mon Harmonie.

Et mercredi, Damia a téléphoné à quatre endocrinologues différents.

L’un ne donne pas de réponse.
L’autre me redirige sur l’équipe de Lyon.
Le troisième me redirige sur l’équipe de Paris.
Le quatrième ne prend pas en charge les personnes trans.

Déception, mais il reste encore un endocrinologue que nous a conseillé notre généraliste et d’autres que Damia a trouvé via internet.

Donc, jeudi soir, en y réfléchissant bien, j’ai trouvé qu’il était plus judicieux d’envoyer une lettre à mes parents. Un courrier.

Ainsi, je vois plusieurs avantages :

_ Je n’aurais pas à les affronter en face loin de mes repères
_ Un courrier, ça se lit, et du coup on peut dire tout ce qu’on a sur le cœur sans être interrompu.
_ On est sûr de ne rien oublier.
_ S’il y a conflit, il est possible de se trouver loin à ce moment-là.

J’ai donc commencé ma lettre. Difficilement. Mais un coup de main de Damia au démarrage et c’était lancé.

Entre temps, nous sommes déjà samedi, je suis rentré au foyer familial et le soir-même, il y a répétition à mon Harmonie, et…

Deux nouvelles excellentes.

En me réveillant, je lis mes messages privés sur Facebook et en voit un de Damia. Elle a une excellente nouvelle à m’annoncer.

Après les derniers échecs concernant la recherche d’endocrinologues, elle a fini par téléphoner à l’endocrinologue qui nous a été conseillé par notre généraliste.

J’ai mon rendez-vous le jeudi 5 février 2015 à 15h30. Et ce qui est encore plus chouette, c’est que c’est pas loin et juste après un cours qui se termine à 15h. J’aurais donc le temps d’y aller.

Pour la deuxième nouvelle du samedi, c’est que j’ai fait mon Coming-Out au sein de l’Harmonie dans laquelle je suis depuis environ sept ans. Et croyez-moi, c’est pas banal, ni facile.

J’avais envoyé un mail à la chef jeudi afin de lui parler de ma situation, et qu’il fallait que j’en parle aux musiciens.
Elle m’a dit que je le ferais quand je serais prêt.

En arrivant pour la répétition, quand j’ai vu la chef arriver dans la salle, je lui ai dit qu’il fallait que j’en parle soit ce soir, soit la semaine prochaine, parce que j’avais des nouveautés, que je verrais un endocrinologue début février.

Je lui ai littéralement sauté dessus. Elle me dit qu’il n’y a pas de problème, dès que je veux.

Je ne me sentais pas du tout prêt à le dire en début de répétition alors je me suis contenté de grogner contre moi-même et de stresser tout le long. (cela dit, je n’ai jamais aussi bien suivi et jouer des morceaux inconnus de toute ma vie.)

Bref. Il est 19h55, la répétition se termine, je stresse comme pas possible, la chef nous remercie et nous dit « Merci bonne soirée, à la semaine prochaine » Y a ma collègue qui sait tout depuis le début qui lève la main (j’étais tétanisé) pour dire que je souhaite parler à tout le monde.

Du coup la chef dit  » Taisez-vous, encore deux p’tites minutes s’il vous plaît ! » et m’invite à prendre sa place devant les autres.

Je me lance

Voilà, j’ai quelque chose à vous dire, ce n’est pas très évident, mais je me lance.

D’ici quelques mois, peut-être autour du mois de Mars, quelques changements vont s’opérer chez moi. Des changements physiques. Je fais un changement de genre. Je fais une transition.

Maintenant, ce que je demanderais, et je sais que ce n’est pas évident, c’est de me genrer au masculin. Les erreurs je comprendraient. Faîtes comme vous le pouvez. Et le plus important, maintenant, c’est le prénom. Je ne suis plus [Ancien prénom]. Je suis Tom-Alex. Que vous m’appeliez Tom, Tom-Alex ou Alex, c’est comme vous le sentez. Je sais et suis conscient que ce ne sera pas forcément évident les premiers temps, mais essayez, faîtes comme vous le pouvez.

Voilà, je vous remercie.

Et ils m’ont applaudi et félicité pour le courage de l’avoir dit. J’ai vu au cours de mon discours des acquiescements de la part de l’un dont j’avais peur qu’il accepte pas, et un clin d’œil de la part du nouveau avec qui ont se paye des barres et un sourire de la part de celui qui m’a aidé à m’intégrer dans l’harmonie, voilà ! Et l’un d’entre eux, à la fin, m’a demandé où je faisais tout ça, et m’a fait encore un clin d’œil d’encouragement et un pouce levé 🙂

Je suis heureux !
Je termine en disant que les seules personnes qui ne savent pas sont mes parents à l’heure actuelle.

En rentrant chez moi, le plus dur a été de faire comme s’il ne s’était rien passé alors que ça explosait de joie et de fierté en moi. Je suis allé manger, et j’ai continué et terminé ma lettre de Coming-Out adressée à mes parents.

Voilà pour cette semaine pleine de surprise.

3 réflexions sur “ Une Semaine Pleine D’Émotion. ”

Kuchizuke

Très contente pour toi, et tu as de la chance d’avoir un soutien tel que Damia. avec elle les démarches ça ne traîne pas x)
et de voir les gens des blogs trans que je suis régulièrement avancer de leur côté, ça me rappelle que moi je suis de nouveau au point mort: ma dermato déménage donc je ne peux pas faire mes épilations laser et j’ai peur de tomber sur un dermato transphobe si j’en change, mon co n’est toujours pas fait et je supporte de moins en moins ma voix…
bref, assez parlé de moi, bravo tom et bonne chance pour le co 🙂

Répondre
Damia

On va avancer, main dans la main. Ça va le faire 🙂
Ne jamais perdre courage, ni espoir ! Dans un mois, je te fais le pari que tu aura commencé ton hormonothérapie ^^
Bravo mon chéri <3

Répondre
Evangéline

oui ne jamais perdre espoir, c’est la clé

Répondre

Répondre à Damia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *