Menu

Un Nouvel Espoir.

9 janvier 2015 - Non classé, Perso, Pré-THS

Visiblement, 2015 commence fort.

Peu de temps après avoir été à l’Adosphère, j’ai reçu un message des administrateurs de ce forum (je n’apprécie pas trop le terme « transsexuel » et ces dérivés, mais bon, ça reste un bon site pour FtMs) qui me dit avoir dans sa base de données un psychiatre transfriendly sur Dijon, et il me donne l’adresse et le numéro de téléphone.
Je note tout. Un peu étourdi par tout ce qui m’arrive ces derniers temps.

Hier, Damia a téléphoné à ce psychiatre (car j’ai la trouille phobique des appels téléphoniques) pour savoir quand il peut me recevoir et surtout s’il est un peu à jour sur le thème de la transidentité.

Il utilise le terme de « dysphorie de genre » et peut me recevoir mardi prochain. Le 13 janvier 2015. À 17h30.
Double combo.

Bien sûr, je m’apprête quand même à recevoir le genre de questions répertoriées dans un article précédent mais le docteur à l’air d’être un bon.

Je pleure bien sûr après l’appel.
Je vous dirais comment tout ça avance.

Maintenant, j’ai un gros problème.

Mes géniteurs. Si vous vous souvenez bien, il s’est passé un coming-out pas cool le 17 mai 2014 et non pas que je sois pas motivé et en meilleur forme après ces récents évènements, mais voilà. La trouille. Comment leur dire, comment appréhender leur réaction…

Damia me dit que si je commence les hormones et que je leur dit plus tard, ça donnera un poids à tout ce qui se passe.
Que le fait d’avoir un psychiatre et un endocrinologue de mon côté et qu’ils me délivrent l’attestation pour l’un et les hormones pour l’autre peut leur montrer quelque chose de concret et donc que c’est pas juste une idée en l’air.

Je reste perplexe et terrifié.
Je suis motivé et effrayé.
Je vais voir comment se passera cette séance, et on verra bien…

 

3 réflexions sur “ Un Nouvel Espoir. ”

iraes

Surtout il faut vivre pour toi, pas pour les autres ni pour tes parents.
Je suis extrêmement privilégiée d’avoir une famille qui m’accepte, mais j’ai fait plus de 6 mois dans le protocole avant de faire mon CO à mes parents. Je ne savais pas trop comment ils allaient le prendre mais j’étais sûre que, soutiens ou non, j’étais obligée de le faire.
Et puis tu as ta chérie pour te soutenir ! ^w^
J’espère qu’ils le prendront bien pour toi, une fois qu’il te verront t’épanouir et être plus à l’aise.
Et puis si ça se passe pas très bien, même si c’est terrible d’être rejeté par sa famille, tu peux compter sur nous !

Répondre
Caro

Je ne peux pas te donner de conseils, ils seraient tous pas très bons, mais c’est une excellente nouvelle et je suis vraiment ravie pour toi <3
Courage pour tes parents <3

Répondre
sossourires

Laisse le temps faire les choses : soit patient. 😉 Les parents sont toujours inquiets pour leurs enfants et ont parfois des réactions inappropriées 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *