Menu

Les Psychiatres, Les Questions, Les Stéréotypes.

3 janvier 2015 - Non classé, Perso

[Cet article a été rédigé en janvier 2015, depuis, il existe des sites, des personnes, des groupes sur facebook ou des comptes twitter qui relaient des adresses de professionnels de santé safes. Cela dit, il est toujours possible de tomber sur ce genre de médecins qui respectent pas ou peu les personnes trans. Avoir une attitude safe n’est pas la même pour toustes (je parle du degrès de tolérance qui diffère pour toustes)]

[TW transphobie, cissexisme, psychologue/psychiatre, sexualité]

Voici donc les questions qu’un psychiatres peut vous poser, afin de vous « valider ».  J’ai lu ça dans un article Facebook, le groupe FtM
Ces questions, si elles sont honnêtement répondues, en allant dans le sens du psychiatre (ça dépend des psychiatres) peuvent vous mener au Saint Graal : L’Attestation.

 

Ces questions concernent les FtMs directement, mais il suffit d’inverser, modifier des trucs pour nos demoiselles.

( Je rajoute mon petit commentaire, avis, sur certaines questions.)

 

Attention les yeux, ça pique.

 

Comment définissez-vous un homme/une femme ? Que pensez vous de la maternité ?

Le rapport avec la transidentité ? Un homme FtM a mis au monde son enfant en tant qu’homme et l’allaite.
Des FtMs ont mis au monde leur enfant sociabilisés en tant que femmes Ça ne fait pas moins d’eux des hommes.

 

Pourquoi vous sentez vous plus homme que femme ? Qu’avez vous de masculin?

C’est l’occasion ou jamais de demander à ce médecin ce qui fait de lui un homme si c’est un homme (ou inversement). 

 

Pourquoi ce choix ?

Vraiment ? Pour vous c’est un choix ? On a choisi d’être malheureux, et tout, et tout ? On s’est dit un jour en se levant : «Tiens ! Aujourd’hui, j’ai bien envie d’être mal dans ma peau, d’avoir envie de faire une transition et être rejeté par la société !»

 

Depuis quand votre corps ne vous correspond plus ? Quelle est la différence entre vous et une femme masculine lesbienne ?

Je sais pas, le genre, peut-être ? La raison pour laquelle je suis là ? Le rapport entre orientation sexuelle et le genre ?

 

Avoir porté des vêtements masculins dans votre enfance a-t-il influencé votre choix sur cette transition?

*Kof Kof* Laissez-moi juste m’étouffer avec votre question.
Alors, je n’ai pas plus porté de fringues masculins que féminins, ça ne joue pas sur le sentiment, la sensation que l’on a d’être un autre genre que celui qu’on nous a assigné à la naissance. (Sans nous demander notre avis, hein.)

 

Voulez-vous aller jusqu aux opérations?
Au sujet des enfants, comment voyez vous votre avenir?
Êtes-vous accepté par votre entourage si ils sont au courant?

Je vis pour moi, pas pour les autres.

 

Comment avez vous vécu ce problème dans votre adolescence?
Pensez vous que c’est une transition qui vous rendra « heureuSE »

 Bien sûr que non voyons, je fais ça pour le fun. (On ne relèvera pas le « heureuSE », hein.)

 

Pouvez-vous vous imaginez être un homme sans pénis ?

 Je l’ai été toute ma vie, donc bon, oui. (Rappel : Genre ≠ sexe)

 

Niveau affectif quel est votre orientation?

Le rapport, s’il vous plaît ?

 

Est ce que vos amis, famille, collègues de travail sont au courant de votre choix et est-ce qu’ils l’acceptent ?
Quels éléments de votre passé pourraient avoir influencé votre ressenti actuel ?
Comment vivez vous avec les différentes parties féminines de votre corps ?

À TON AVIS, ESPÈCE DE CHÈVRE ?

 

Top questions déstabilisantes :

 

Avez vous déjà eu du plaisir avec votre sexe ?

 Je vois pas ce que cette question vient faire là. On est censé dire quoi pour que vous nous donniez l’attest’, que «non, c’est moche, c’est nul» ?

 

 

Top questions et religion

 

Comment vivez vous ça par rapport à l’Islam et votre conscience? (Pour les FtM Musulmans, mais peut être posé pour les autres religions)

 

Top des questions les plus WTF.

 

Pourquoi voulez-vous devenir un homme ?

Comme ça. Ma vie est plate, alors bon.

 

Qu’auriez vous fait si vous aviez vécu au Moyen-Âge ?

Bah là on est dans les 2010’s donc j’men fiche de vos troubadours et compagnie.

 

Savez-vous pourquoi c’est tombé sur vous ?

Je cite Franck Dubosc :  » Y a des fois où on a l’impression que la nature s’acharne. C’est vrai, on a l’impression qu’elle choisit quelqu’un comme ça et qu’elle se dit toi là, tu vas en chier ! »

 

Pourquoi êtes vous là?

En fait, je me baladais dans le coin, et je me suis dit : « Tiens, j’vais vous faire un coucou. »

 

5 réflexions sur “ Les Psychiatres, Les Questions, Les Stéréotypes. ”

Salèn Védit

Mais c’est quoi ces questions? Ce genre de raisonnement renforce la transphobie de notre pays, c’en est désespérant. « Qu’auriez vous fait si vous aviez vécu au moyen âge?  » mmh bonne question, je suis contente que vous me l’ayez posée: je serai menestrelle ou peut être reine régente, et j’ecrirais des chroniques: « La Transydentité dans la chevaslerie »

Répondre
    Tomboy

    Malheureusement, nous sommes obligés de caresser dans le sens du poil… Nous sommes des malades souffrant de « transsexualisme » (Bouh que je hais ce mot) et le fait de l’admettre nous permet d’obtenir les attestations ainsi que le CEC.
    Car au tribunal aussi, nous devons dire « je souffre de transsexualisme », sinon, c’est ne pas admettre « sa maladie » et donc pas d’accès au CEC. ( Et je ne parle pas du viol légale que nous impose ou propose les TGI. cf article sur la justice)

    Répondre
Mathis

« Depuis quand votre corp ne vous correspond plus? » (ça c’est du foutage de gueule escusez moi du therme…-_-)
C’est comme si tu lui demander « depuis quand votre corp vous correspond t’il? »

Répondre
Phlune

Non, on n’est pas obligé-es de passer par des psys imbéciles pour faire sa transition. Alors on se mouche un bon coup, on leur dit merde, et on se bouge pour trouver quelqu’un qui sait son métier.
Un psy qui sait son métier, c’est quelqu’un qui sait que la personne en face de lui sait ce qu’elle veut, est rationnelle, et résolue.
Lorsque tel est le cas, une seule consultation suffit. Une seule.
Perso j’aurais eu affaire à une batterie de test pareils, je me serais à coups sûr répandue en insultes
En prenant soin d’abord d’ouvrir la porte du cabinet, pour que la salle d’attente en rpofite à fond.
A titre anecdotique on a voulu me faire passer des tests dans l’équipe hospitalière qui me suit. J’ai simplement dit : »-En fait il s’agit de soutirer à mon insu des renseignements dans mon inconscient ? La psychologue a directement répondu « Oui … euh, ben …en fait… « , et on a bien ri, surtout moi.
Et je n’ai pas eu à passer le T.A.T. …
En tous cas, le questionnaire ci-dessus est un parfait chef d’oeuvre de connerie, et il relève de l’escroquerie et de la maltraitance, point barre.

Répondre
    Tomboy

    C’est vrai, j’en suis autant révolté, mais ce sont des témoignages de collègues FtM qui ont partagé leur expérience !
    C’est vrai que certains donnent l’attest’ dès le premier RDV mais posent aussi ce genre de questions. Je cherche justement un psy qui posent pas ces merdes. Je cherchais juste à dénoncer ces psys et leurs questions à la con, le fait que pour eux la transidentité c’est un choix et autres conneries.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *